A qui dois-je confier mes invitations de mariage?

 

Introduction

 

Le DIY (do it yourself/le faire soi-même) est à la mode depuis plusieurs années et le mouvement est grandissant, particulièrement dans le domaine du mariage.

Cela crée beaucoup d’engouement pour les futurs mariés et ceci pour deux raisons :

 

 1- Participer à la confection de son mariage est très valorisant et c’est une belle signature de la part des mariés.

 

2- Envisager un mariage à moindres coûts, en faisant les choses soi-même, est toujours bon à prendre.

 

Malheureusement le rêve s’étouffe rapidement, puisqu’il faut savoir qu’un mariage représente beaucoup de responsabilités, d'organisation, de stress et même si l'on s’y prend d’avance, c’est bien souvent peu de temps pour réaliser le tout.

 

Pinterest nous propose des milliers d’images qui sont toutes plus alléchantes les unes que les autres. C’est un accès rapide à de nombreuses inspirations voire aux méthodes de confection.

Le paradis pour les personnes qui aiment mettre la main à la pâte ou pour celles qui aimeraient s’y aventurer.

 

Mais c’est aussi beaucoup d’illusions, parce qu’il ne suffit pas d’aimer une photo pour que le projet se réalise, il faut prendre le temps, acheter les matériaux et concrétiser le tout.

Nous avons malheureusement tendance à penser que regarder longuement une photo suffit à faire vivre le projet.

 

Dans le domaine du mariage la majorité des photos trouvées sur Pinterest sont réalisées par des professionnels ou des amateurs avancés. De beaux graphismes, de beaux matériaux et une photo de qualité dans un cadre enchanteur, viennent enjoliver le tout.

N’oublions pas qu’Internet est clairement devenu une plateforme de vues et de publicités pour de nombreuses entreprises, donc le but est « d’attirer ».

 

Je suis pleinement partisane du DIY et c’est au travers de mon expérience de confection que je me permets de dresser le portrait.

 

Dans le cadre de mon entreprise de faire-part, je suis très souvent confrontée à ce genre de situation :

Les futurs mariés arrivent avec des photos incroyables en référence, mais la plupart du temps leur budget ne permet pas d’y accéder. Normal, du papier satiné, des rubans, de la dentelle, des pochettes ça coûte cher. Que ce soit pour les mariés… ou pour les fournisseurs.

 

De ce fait, parmi les nombreuses dépenses liées à un mariage, les faire-part écopent en premier lieu, bien qu’ils soient l'image première de votre évènement.

 

******

 

Avant de vous lancer dans la création de vos faire-part, sachez reconnaître les possibilités qui s’offrent à vous.

 

 

Faire affaire avec une entreprise locale

ou un revendeur en ligne

 Attention, il existe des entreprises locales qui travaillent en ligne, c'est à dire principalement à distance via courriel (ce qui est mon cas). À ne pas confondre avec les entreprises en ligne qui sont davantages des revendeurs/distributeurs à grand déploiement.

 

Bon nombre de mariés trouvent que les entreprises locales (ou les artisans) sont coûteuses.

Un ensemble de faire-part peut coûter entre 4,00$ et 11,00$/unité (et+) selon la quantité commandée, le style choisi, les matériaux etc.

Comparativement aux revendeurs tels que Vistapr*** ou elegantwed*** qui vendent des faire-part à coûts modiques, mais avec un service et une qualité de produits discutables.

 

Cela dit, je leur donne souvent l’exemple d’une simple carte de fête (que l’on trouve en librairie par exemple), coûte déjà à elle toute seule : 6,00$.

Elle ne contient pourtant aucune personnalisation, aucun choix de couleurs ou de matériaux, aucune carte-réponse et enveloppe-réponse.

 

Il n’y a eu aucun suivi, personne ne vous a conseillé de long en large sur le produit et le processus. Et finalement il faut compter la qualité des matériaux, le temps de graphisme, d’impression, de découpe, de confection, d’assemblage etc.

Tout ceci vaut un prix, après quoi c’est une question de choix.

 

Et on ne se le cachera pas, c’est votre porte-monnaie qui prendre la décision finale.

 

Voici un petit tableau comparatif selon les services rendus.

(Je précise qu'il s'agit d'un point de vue global. Chaque entreprise fonctionnant à sa manière.)

Le faire soi-même

 

 

Tout d’abord, à moins d’être expert en bricolage, voici les questions réelles à vous poser :

 

 

- Ai-je la patience et la minutie nécessaire pour le faire moi-même?

- Ai-je le temps de le faire?

- Ai-je les compétences suffisantes en graphisme et les programmes informatiques adéquats.

- Ai-je les outils pour le faire (imprimante, planche à découper, plieuse, perforatrice etc.)

- Où puis-je me fournir en terme de papiers et enveloppes?

- Où puis-je me fournir en terme d’accessoires (ruban, ficelle, dentelle etc) ?

 

Voici quelques conseils en vrac :

 

- Le prix des matériaux est très élevé. Si vous souhaitez déroger du papier blanc standard et des enveloppes commerciales, faites beaucoup de recherches et visez les aubaines.

 

- Commandez en ligne est une option, pensez au taux de change, aux frais/délais d’envoi et à la qualité des matériaux.

 

- Il ne suffit pas d’avoir une imprimante pour pouvoir imprimer ses faire-part.

Très peu d’imprimantes domestiques prennent en charge les papiers cartonnés ou les enveloppes de formats hors-standard.

 

- Si vous désirez travailler avec un imprimeur, renseignez vous sur les prix, les délais et les matériaux disponibles. Ainsi que sur la façon de leur remettre votre travail de graphisme.

 

- Prévoyez des matériaux supplémentaires. Il y a toujours un problème d’impression ou de découpe. Et pensez à avoir quelques faire-part en extra.

 

- Prévoyez du temps, beaucoup de temps, parce que le manque d’expérience vous poussera à faire de l’essai-erreur. Prévoyez aussi du temps de recherche et de déplacement pour l'achat de vos matériaux.

 

- Inspirez-vous d'images et optez pour la simplicité. Il n'est pas nécessaire qu'un faire-part soit complexe pour être beau, au contraire. Attention de ne pas tomber dans l'univers du DDIY (Don't do it yourself).

 

- Calculez précisemment les coûts parce que contrairement à ce que l'on pense, le DIY n'est pas forcément moins coûteux. J'ai vu un grand nombre de mariés dépenser davantage d'argent en faisant leurs invitations eux-mêmes qu'en faisant affaire avec une compagnie.

Sans compter le stress généré par leur démarche.

 

 

Conclusion

 

En finalité  les questions à vous poser sont celles-ci :

 

- Quelle importance est-ce que je donne à mes faire-part ?

- Quel budget suis-je prêt(e) à investir ?

- Suis-je en mesure de le faire moi-même (selon ce qui a été cité)

- Pourquoi est-ce que je désire le faire moi-même (raison financière ou pour le plaisir?)

 

Dans tous les cas,  je vous encourage à entrer en contact avec des fournisseurs de faire-part.

C’est avant tout un coup de cœur. Il est important que vous soyez en confiance.

Posez des questions, n’ayez pas peur de parler de votre budget et demandez les alternatives possibles en fonction de celui-ci, avant de fermer la porte.

 

Personnellement je pense que tout le monde devrait avoir accès au faire-part de ses rêves, quel qu'il soit.  Malgré tout, il faut prendre en considération toutes les variables.

Et impossible d’avoir du vin, au prix d’une bouteille d’eau!

 

 

Please reload

À propos
Bienvenue!

C'est ici que je vous partage mes coups de coeur,

(mes coups de gueule aussi)

et surtout des rencontres.

Des gens d'ici, des investis, des créateurs, des passionnés.

Posts Récents

20/03/2017

01/02/2017

03/01/2017

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-moi
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon

Des créations sur mesure

OPTIONS DE PERSONNALISATIONS

ÉPREUVES NUMÉRIQUES ILLIMITÉES

Qualité supérieure

TRAVAIL FAIT MAIN

MATÉRIAUX DE QUALITÉ ET SOIN DU DÉTAIL

100% fabrication québécoise

CRÉÉ ET CONFECTIONNÉ AVEC AMOUR

AU QUÉBEC

COMMANDES

ENTREPRISE

  • Pinterest
  • Facebook
  • Instagram

Mayline Confection 2015-2019